Immeuble Optimum Entrée A
165 Avenue du Marin Blanc
BP 1207 - 13783 Aubagne Cedex
04 42 721 666
Terre Algérie

Annaba

Quelques données pour caractériser Annaba :

Superficie : 1412 km2

Population : 557 818 habitants

Nombre de Daïras : 06

Nombre de communes : 12

Climat méditerranéen, humide

Position géographique : A 600 Kms à l’est d’Alger, 155 Kms au nord-est de Constantine et à 100 Kms à l’ouest de la frontière tunisienne (300Kms de Tunis).

 

Elle s'étend sur 1412 Km² soit 0,06% du territoire national

Elle est limitée géographiquement par :
• la Méditerranée, au Nord
• la Wilaya de Guelma, au Sud
• la Wilaya d'El-Tarf, à l'Est
• la Wilaya de Skikda à l'Ouest

Son relief est constitué principalement de :
• Montagnes à vocation forestière : 52,16%
• Collines et piémonts : 25,82 %
• Plaines : 18,08%

 

La région est richement arrosée (650 à 1000 mm/An), sa température moyenne est de 18°c.
Elle possède un lac, le Fezzara qui couvre 6600 ha et l'Oued Seybouse, long de 255 Km, y trouve son embouchure. Elle compte 12 communes et 06 daïrate (sous préfectures) : Annaba, Seraïdi, El- Bouni, El-hadjar, Sidi Ammar, Ain Berda, cheurfa, El-Eulma, Berrahal, Oued El-Aneb, Tréat, Chétaïbi.

 

Potentiel touristique :
Il est à la mesure de sa position géographique sur le littoral et son relief montagneux, sa corniche et sa côte offrent les meilleures opportunités au tourisme balnéaire. Quant à la commune de Seraïdi, qui culmine à 1008 mètres, elle reste une potentialité majeure pour le tourisme de montagne et climatique.
Annaba dispose d'infrastructures touristiques

A l'embouchure de la Seybouse, Annaba adossée au massif littoral de l'Eddough couvert de chênes-lièges et de chêne à feuilles caduques, est le déboucher maritime de l'Est Constantinois.

C'est le pays du jujubier d'où son nom Annaba.

Cette ville n'a pas toujours connu ce nom puisque dans l'antiquité elle portait le nom de Hippo Regius.

Les habitants d'alors édifièrent une ville neuve à l'abri d'un promontoire non visible de la mer qui reçut le nom de Bona El-Djadida, d'où le nom de Bône en Français. 

Au 16ème siècle, elle reçut alors son nom définitif de Annaba (Jujubier ces arbres étaient alors nombreux dans la région).

Annaba est caractérisée par la richesse archéologique exceptionnelle de son sous-sol où il reste beaucoup à découvrir à côté des ruines de l'antique Hippone et de son musée. 

Qui dit Annaba, dit aussi Saint Augustin qui y mourut en 430 après avoir été son évèque.

Annaba c'est aussi la vieille ville précoloniale avec ses maisons vernaculaires où trône la mosquée Sidi-Boumerouane. Dans tout cela, il ne faut pas oublier le cours de la révolution ancien cours Jérome Bertagna au coeur même de la ville coloniale et plein de petites choses sympathiques propres à Annaba.

 

A voir :

  • Hippone

  • La Casbah

  • Ras El Hamra

  • La basilique st Augustin

  • La mosquée Abou Merouane

  • Le mausolée de Brahim Ben Toumi